Prendre soin de la créativité dans son entreprise c'est prendre soin de la santé de cette dernière. Cela passe avant tout par le mieux-être et le bonheur de chaque être humain qui la fait vivre.

Les ateliers en entreprise :

Des ateliers orientés vers l'art-thérapie comme coaching en entreprise réinjectent l'envie, l'engouement propice à la créativité quelle qu'elle soit de façon singulière ou groupale. Dans des entreprises où le stress des impératifs et des délais serrés est prégnante, l'art-thérapie permet de reconsidérer l'être humain derrière le productif qu'il doit être. Dynamique propice à l'apaisement, à la bonne entente, à l'esprit d'équipe, au désir d'avancer dans un objectif commun, de continuer de créer. 

Processus

Après une ou deux premières visites, je propose un programme d'ateliers sur mesure, correspondant à vos attentes.

L'art-thérapie en séance individuelle :

Je propose la prise en charge de problématiques individuelles plus singulières en toute confidentialité. Dans ce cadre, ce qui n'a pas pu prendre la forme de mots pour une personne en souffrance, peut avoir la possibilité de se déposer par l'intermédiaire d'une expérience poétique propice à s'en dire quelque chose autrement que par les mots. 

L'art-thérapie peut être cette espace propice sans enjeux, un espace de respiration, un entre-deux de re-création où l'expression prend toute sa place. Sous ses airs ludiques, une séance bien conduite de Street art, Land Art, de poésie ou de jeu à l'abris des regards permet d'extérioriser des tensions, de prévenir la souffrance au travail, d'entretenir le chemin de l'envie et du désir.

Prévenir la souffrance au travail chez ses collaborateurs :

J'ai pu constater, mais ce n'est que mon point de vu qui vient de mon expérience, que le déclin d'une entreprise va de pair avec une certaine prégnance de souffrances subjectives chez ses collaborateurs, que la volonté n'est plus, comme une sorte de cercle vicieux. D'où vient le fait qu'une entreprise périclite ? La facilité serait de mettre en cause les difficultés du marché cependant, les impasses économiques ne sont-elles pas mieux appréhendées lorsque les personnes qui portent l'entreprise ont un désir commun ? Lorsqu'ils trouvent à lieu pour exprimer leurs inquiétudes ? La bonne santé économique d'une entreprise n'est-elle pas liée finalement à une forme d'envie, de désir de la part de chacun des êtres humains qui la font vivre ? Ne faut-il pas être attentif en priorité à la bonne santé psychique des personnes qui créent et renouvellent jour après jour leur l'entreprise ?

Je vous invite à en débattre.

« Le désir est l’essence même de l’homme », Spinoza

LOGO TRANSPARENT SITE.png
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter Icône sociale

© 2018 Magali Masselin - centre@art-therapie-magalimasselin.com - SIREN : 821483492 - Site réalisé à l'aide de Wix